Young & Wild Travelers
Voyage au Costa Rica

Le Monteverde en 3 jours

Pura Vida

Après avoir passé 5 jours à la Ecovilla, nous avons pris de la hauteur (env 1330m) en atteignant la ville de Monteverde. Objectif nature, faune, jungle et sensations fortes. Nous partageons avec vous 3 jours dans la verte entre découvertes de lieux insolites et rencontre unique.

Petite information comme ça au passage, l'air de rien...

Avant propos

Pour se déplacer au Costa Rica nous avons décidé de louer une voiture de type petite citadine (Suzuki Swift pour ne pas la citer). Le choix de la location d’un véhicule s’est fait suite à une mauvaise expérience dès notre arrivée à l’aéroport de San José. Bref nous avons fait le choix qui nous semblait le meilleur sur le moment, surtout par rapport au prix. Nous avons donc loué notre véhicule pour un mois entier. Après 15 jours passés sur les routes Costaricaines, ce choix s’avère être le bon pour être en totale autonomie en matière de visite, d’accessibilité et même par rapport à nos sacs à dos. Néanmoins si nous devions louer à nouveau un véhicule, nous opterions direct pour un 4×4. Le réseau routier du Costa Rica est parfait sur les grands axes, mais dès lors que l’on souhaite accéder à des zones un peu excentrées (type Monteverde), un véhicule tout terrain est largement recommandé. C’est un gain de temps indéniable et en plus on y gagne en sérénité (on ne craint pas les bosses et les nids de poule). Dès que l’on quitte les routes goudronnées on est sur des pistes de terres vraiment défoncées avec parfois des passages de cours d’eau et si la pluie s’en mêle cela se transforme en gadoue. Un véhicule comme la swift fait le job, mais il est plus sur d’être en 4×4.

Grimper en haut d'un ficus géant
Ficus géant

Et si on grimpait aux arbres ?

Pour notre première sortie au Monteverde, nous avons suivi les conseils de notre hôte Johanna et nous nous sommes dirigés vers un endroit où poussent des arbres Ficus à la taille démesurée ! Notre curiosité attisée par le fait de pouvoir grimper à l’intérieur de l’arbre, nous nous sommes rendu sur le lieu indiqué et sous un soleil de plomb, 400m de montée sur un chemin de terre avec 30° à l’ombre nous étions déjà bien chauds pour entamer une grimpette dans les arbres !

Arrivée sur place, une forêt dense et luxuriante se présente à nous, un chemin de terre se dessine entre les lianes et les énormes feuilles qui peuplent la jungle. Nous l’empruntons sans hésiter et nous nous enfonçons dans cette forêt tropicale. Nous tombons quasiment instantanément sur un ficus ! Nous l’avons inspecté de part et d’autre et j’ai tenté de l’escalader par le centre comme nous l’avait indiqué notre hôte. Arrivée à 3 mètres de haut, l’ascension s’avérait être impossible…

Sans filet !

Une ascension de 40m

De toute évidence nous n’étions pas sur le bon arbre, nous nous sommes donc enfoncés plus profondément dans la jungle tout en suivant le chemin que nous empruntions plus tôt. Et là, nous l’avons trouvé, non loin de l’autre arbre, un magnifique ficus de 40 mètres, sa base était comme faite de 2 arbres qui se rejoignaient pour former un seul et unique tronc massif ! Après avoir étudié la meilleure façon de gravir ce colosse, nous avons commencé son ascension ! Armés de nos caméras nous avons profité de ce moment d’alpinisme pour vous commenter ça en vidéo.

Au sommet la vue est juste à couper le souffle ! On aperçoit le golfe de Nicoya, lieu où nous irons dans les jours à venir. Mais pour continuer notre journée sport et nature direction une visite de jardin, mais pas un jardin garnit de fleur.

Jardin des papillons

THe Butterfly Garden

En nous dirigeant vers le jardin des papillons, nous rencontrons un couple d’Américain en voiture qui cherche également à s’y rendre. Nous voyant à pied, il nous propose de monter à bord pour que nous cherchions ensemble la route qui mène au dit jardin. Arrivé sur place nous les remercions chaleureusement de nous avoir évité une marche sous la chaleur écrasante.

À l’accueil on nous propose de prendre un guide pour arpenter les 4 différents jardins (serre à papillons), mais comme à chaque fois, nous préférons découvrir par nous-mêmes, non pas que les informations qu’un guide pourrait nous délivrer ne nous intéressent pas, mais comme nous prenons énormément de photos et faisons beaucoup de vidéo, nous ne souhaitons pas être pressés par une visite guidée et timé ! 

Nous avons donc parcouru les 4 zones dédiés aux papillons présents au Costa Rica et c’est une ballade très agréable et très silencieuse. Les papillons virent et volent dans un silence religieux et nous nous sommes ébahi devant tant de légèreté et de grasse. La visite se termine par l’observation de fourmis rouges qui se promènent sûr de longues branches astucieusement positionnées par les gardiens du jardin. On pourrait rester des heures à les voir faire leurs-aller retour chargées comme des mulets.

Ci-dessous quelques photos prise ce jour-là et vous avez dans la vidéo Youtube juste au-dessus de ce paragraphe un cours extrait de ce que nous y avons vu.

Deuxième journée à Monteverde

La Cloud Forest

La Cloud Forest est une réserve naturelle protégée et encadrée par un propriétaire américain. Pour s’y rendre nous avons emprunté une piste en terre qui serpentait dans la jungle. Arrivé sur place un parking pour titine. Pour éviter les créneaux d’affluences, nous avons opté pour « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ».

Nous sommes donc les 1er à nous présenter au guichet pour régler le prix de l’entrée. Le guichetier me demande ma « ID card », je présente ma carte d’identité Française/EU et PAN ! Je suis passé étudiant, j’ai donc économisé 12$, 10$ l’entrée au lieu de 22$. Comme quoi 10 ans après avoir fini mes études, je peux passer pour un jeune étudiant 😉

Bref nous attaquons cette promenade, qui ressemble plus à une randonnée, dans LA CLOUD FOREST !

Notre équipement pour faire la Cloud Forest

Infos pratiques

La Cloud Forest c’est brumeux et pluvieux, nous avons donc opté pour une veste de type imperméable mais respirante. Pour les plus frileuses d’entre vous, une petite laine peut être la bienvenue

Terrain très boueux, nous avons mis nos belles chaussures de rando, mais une paire de bottes n’aurait pas été de refus. La promenade dans la jungle reste accessible à tous les niveaux de marche.

À l’accueil on vous indique le parcours à faire en fonction du temps que vous souhaitez marcher dans la jungle, de 1h à 7h, prévoir de quoi boire et grignoter. (Attention aucun stand ni fontaine à l’intérieur)

Nous n’avons pas voulu faire appel aux services d’un guide, mais après mûres réflexions (sauf si vous êtes un ornithologue), cela s’avère être vraiment utile pour repérer des animaux. ils ont un radar pour les trouver.

100% D'humidité

Tout au long de notre randonnée dans la jungle, nous avons été enveloppés par un brouillard cotonneux et chargé en eau. La pluie nous aura été épargnés par les branches des arbres aussi nombreuse que large. Une ballade hors du temps dans cette atmosphère hantée 😉

Faites sortir l'Indiana Jones qui sommeille en vous !

À l'aventure !

Certains aménagements nous donnent l’impression d’être de vrai aventurier, avec par exemple ce pont semi-suspendu, peinturluré en rouge vif et dont la robustesse semble accepter le charge de 10 personnes…

... mais pas trop

Des animaux...

À la fin d’un des sentiers proposés par La Cloud Forest, on tombe sur une petite cascade. L’occasion de faire un énième selfie xD. Sur le retour nous aurons eu la chance de croiser un coati et un paresseux perché dans un arbre.

Notre VLOG sur la Cloud Forest

L'arbre-pont Ficus

Le Ficus Tree Bridge

Si vous venez de regarder notre VLOG sur l’exploration de la Cloud Forest, alors vous serez sans doute curieux de savoir comme se rendre sur le spot secret où se cache le Ficus Tree Bridge ! C’est notre hôte airbnb qui nous a donné le secret alors chuuuuut ! Voici quelques indications pour le trouver :

Dans le virage indiqué sur la map ci-après, il faut repérer un petit chemin de broussailles qui descend en contrebas de la route. (Juste avant la maison).

Une fois trouvé, descendez en suivant le tracé de terre jusqu’à atteindre le petit cours d’eau et partez sur la droite. Marchez sur 50-100m. Vous y êtes ! Préservez ce lieu et ne laissez rien sur place ! Merci =)

Les amoureux de parcours dans les arbres seront également ravis, bon nombre de tour opérateur proposent des activités les pieds dans le vide et la tête dans les nuages. Pour notre part nous avons essayé Extremo Canopy (conseillé également par notre hôte AirB’n’B). Pour le modique somme de 92$ (pour 2 pers), une navette vient vous chercher le matin pour vous emmener sur le lieu de l’activité. Une fois sur place vous êtes pris en charge par les guides qui vous équipe et vous assure tout le long du parcours.

Attention sensations fortes au rendez-vous.

INFORMATIONS PRATIQUES

que faire dans le monteverde costa rica

Notre logement au Monteverde : Vous le savez déjà, on a passé un moment super avec ce couple. Allez-y de notre part 😉

Air Bnb Casa Linda Vista Monteverde

Nos adresses pour bien manger : 

Taco Taco : tapas mexicain, bon rapport qualité prix
Morpho’s restaurant : L’intérieur comme l’extérieur de ce restaurant fait voyager !
Choco café : pour une pause le midi, un petit dej ou un goûter !

Activités : 

Butterfly Garden : Tarif 15$ 1 adulte
Cloud Forest : Tarif $20.00 1 adulte
eXtremo canopy tour : Tarif 55$ 1 adulte durée 2h30

Si vous avez des questions sur notre séjour,
n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire 🙂

Tu peux enregistrer ou partager notre article sur pinterest en épinglant la photo juste à gauche 😉

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

Curabitur libero massa consectetur nec consequat. ipsum