Young & Wild Travelers
Voyage au Chili :

1 journée à Santiago

Buenos dias a todos !

Nous avons commencé notre voyage au Chili par une rapide visite de Santiago. Capitale du pays, c’est ici que se concentre la majorité des habitants et ça se ressent. Après 1 mois passé au Costa rica on avait perdu l’habitude du métro bondé aux heures de pointe. De la nature à la ville, on vous raconte notre journée à Santiago.

Santiago

La place d'Armes

Notre premier point de sortie : La Place d’Armes. Du monde, il fait chaud, ça grouille dans tous les sens : il est 12H.
En face de la belle c
athédrale métropolitaine de Santiago du Chili tout le monde cherche un coin d’ombre. On décide de ne pas s’éterniser et de se perdre dans les ruelles alentours.

Dans les rues marchandes, en plus des boutiques classiques, à même le sol, il y a des vendeurs qui étalent, lunettes de soleil, souvenirs pour les touristes et autres affaires. Ambiance ! On profite de passer devant une panaderia climatisée pour s’extraire de cette foule et faire une pause empanadas :p 

photo prise à santiago sur la place d'armes en février 2018
photo prise au marche aux poissons de santiago
Gastronomie

Le marché aux poissons

On repend notre visite de Santiago en nous rendant au fameux marché aux poissons. On découvre une partie stand très typique avec de beaux étalages et une partie plus touristique pour déguster sur place le poisson du marché. Tous les restaurants sont remplis, l’ambiance est conviviale. Le concept est sympa mais les prix sont malgré tout un peu chers et se faire accoster toutes les deux minutes on n’aime pas trop ça. Où sont passés la Pura vida et les iguanes sur la route ? On est bien loin de la quiétude que l’on a pu connaître le mois précédent au Costa Rica. 

Au feeling...

Street Art

On continue notre balade à pied en direction du parc Cerro San Cristobal. Dans la rue on nous prévient par deux fois de ranger notre appareil photo. OK ! Message reçu cinq sur cinq ! Lorsque les locaux se mettent à te prévenir, c’est qu’il faut les écouter. On décide par la même occasion de réorienté notre marche, car on sent bien que le quartier n’est pas top.

Et quelle surprise ! C’est comme ça que l’on tombe sur de belles découvertes. Notre aventure nous mène finalement tout droit dans des rues qui sont dédiées entièrement au street art avec de grandes fresques colorées. On adore ! En revanche ça sera photo mobile, on ne va pas prendre de risque 😉 

On découvre une ville aux multiples facettes et ce n’est que le début, la suite de notre journée dans Santiago va nous le prouver. 

urban street art santiago
Cerro San Cristobal

Le poumon vert de Santiago

Enfin un coin de verdure ! Un peu aride certe, mais nature quand même. On vous l’a déjà expliqué, lorsque l’on visite une ville on cherche toujours notre petit coin sauvage et green. On l’a trouvé au parc Cerro San Cristobal. Un endroit touristique mais vraiment sympa, il permet de relier plusieurs quartiers de Santiago et surtout d’avoir une vue imprenable sur la ville.

Arrivés là-bas en début d’après-midi, il y a déjà une heure d’attente estimé pour prendre le funiculaire qui permet d’atteindre directement le sommet de la colline qui culmine à 880 mètres. Motivés on choisit l’option sportive et nous prenons la décision d’y monter à pied. On repère sur la map fournie à l’entrée un sentier de 5 km qui nous paraît tout à fait accessible.

On commence notre marche au moment le plus chaud de la journée. On se rend vite compte que ces 5 kilomètres comportent pas mal de dénivelé (~300m). Avec un soleil de plomb et pas loin de 35° dans l’air nous étions un peu essoufflés ! On pense au Machu Picchu qui nous attend le mois suivant et l’on prend chaque rando comme un training pour la suite du voyage.

Arrivés en haut, la vue est spectaculaire. On découvre au loin, cachée dans la brume, la Cordillère des Andes. On ne voit même pas le bout de la ville qui paraît infinie. Un point de vue vraiment sympa et agréable. On prend le temps d’admirer et de monter jusqu’à la chapelle de l’Immaculée Conception.

poumon-vert-santiago
téléférique cerro san cristobal santiago
Providencia

De la nature à la city

Ce qui est également sympa au Cerro San Cristóbal, c’est que l’on peut rejoindre les autres collines du parc grâce à un téléphérique, ce qui permet de découvrir une nouvelle partie de la ville en la survolant.

On passe au-dessus d’une piscine publique ! Plutôt cool surtout avec cette chaleur, mais nous n’avions pas prévu nos maillots. On continue le trajet en téléphérique pour descendre de l’autre côté du parc : quartier Providencia.

On découvre une ambiance et une architecture complètement à l’opposées de ce que l’on a vu au début. On se retrouve au milieu de gratte-ciels et buildings flambants neufs. Des grandes routes propres à plusieurs axes. C’est la fin de la journée, tous les workers cours au métro. On se croirait dans une grande ville d’Amérique du nord et au Japon lorsque l’on se retrouve dans la foule sur le passage piéton. Un quartier d’affaires un peu improbable et contrasté qui se trouve en bordure d’un rio complètement marron et pollué. Santiago la ville des contrastes… C’est ici que finit notre journée et que l’on reprend le métro complètement bondé. On rentre vite se réfugier, chez notre adorable hôte airbnb « Sol », pour profiter de son havre de paix avec piscine. 😉

Un épisode rapide qui nous a permis de découvrir différentes facettes de la ville. Même si on ne doute pas qu’il y ait plus à faire et à voir à Santiago, cette ville ne rentrera pas dans notre top 10 des villes incontournables. Nous avons donc repris la route pour nous rendre directement à Valparaiso, la capitale culturelle du Chili. 

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Notre hébergement : Casa Rustica, chez Sol : Notre première fan au Chili ! Une bulle de paix au milieu d’une zone indus… Quartier pas top top, à 15 minutes à pied du métro, 15 minutes du centre en métro, mais une hospitalité au top et un super logement #maisondumonde !

 

 

  • Navette aéroport – Terminal de bus Santiago centre : Turbus

 

  • Le métro à Santiago : nous avons acheté une carte « Bip » rechargeable ($1.300). L’avantage, c’est que vous pouvez en utiliser une pour deux ou trois etc… il suffit de se la faire passer au tourniquer.
    Il y a différent tarrifs en fonction des heures d’affluences.
    – RUSH 7H-9H // 18h-20H : $740 (1,02€)
    – NORMAL : $660 (0,91€)
    – LOW 6h-6h30 // 20h45-23H : $610 (0,84€)

Combien d’Empanada pour cet article ?

Voyage au Chili : 1 journée à Santiago
5 (100%) 1 vote

4 Commentaires

  • Antocicco sabine

    Bravo ! !! Bel article ,intéressant et vivant
    👏👏👏

    • La Criniere

      Merci ! La suite arrive 😉

  • Sophie

    Merci pour cet article très intéressant qui va bcp nous servir pour notre arrivée à Santiago ! Bisous les copains ! Sophie et Mano

    • La Criniere

      Merci! 1 journée c’était court mais c’était aussi un choix. Tous les voyageurs rencontrés au Chili disent la même chose, Santiago on y passe rapidement, on va vite à Valparaiso qui est beaucoup plus intéressante ainsi que toutes les villes aux alentours =)

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

dictum ut diam mattis Phasellus tristique sed nec eleifend felis