Young & Wild Travelers
La Ecovilla

Le paradis vert au Costa Rica ?

bulle portrait laurie pour l'article

Save our planet

Top départ de notre tour du monde ! Et pour notre première étape nous avons choisi le pays de la pura vida, le pays du paradis vert : Le Costa Rica ! On avait hâte de ressortir les maillots et de manger des fruits après les fêtes de Noël. Ce qui nous a attiré vers cette destination c’est l’environnement. On le répète souvent, on aime la nature et on souhaite durant notre voyage faire comme un état des lieux de notre planète et rencontrer les acteurs qui œuvrent pour la préserver.

2 anges et 1 méchant

Arrivé à San José

bamboo à la ecovilla

Nos premiers pas au Costa Rica ont été surprenants ! Le Costa Rica nous à mis pieds nus à peine arrivés. En sortant de l’aéroport, nous sommes à la recherche de notre bus pour la Ecovilla. Malheureusement il se prend dans un autre terminal (non loin de l’aéroport mais à ce moment-là, nous ne le savons pas…) Après quelques tentatives pour demander notre chemin aux chauffeurs de bus, c’est un chauffeur de taxi qui prend le relais… J’ai bien senti que nous allions être ses pigeons du matin, mais bon c’était notre seule option.

Une course de taxi (hors de prix) plus tard, voilà qu’un des chauffeurs de bus me reconnait et se souvient de notre destination. Il prend les choses en main et nous aide à acheter nos billets pour le bon bus, prévient le chauffeur de notre arrêt et appelle même sa femme et me la passe, pour être sûre qu’il a bien compris notre requête ! On remercie ce bon monsieur qui contrairement à son pote le taxi, n’a pas pris sa commission pour avoir aidé deux touristes un peu perdus après 11h de vol. Bref on est au Costa Rica !

Durant le trajet en bus, on s’émerveille de ces nouveaux paysages. Depuis les hauteurs de la province de Alajuela on aperçoit même le golf de Nicoya. Descendu au milieu de nulle part, on s’avance sur une route qui correspond aux indications qu’on nous a donné. Après quelques mètres parcourus, notre instinct nous dis que ce n’est pas le bon chemin. Petit check sur google map, en effet nous sommes sur la route d’à côté. C’est parti pour un long détour chargés de nos sacs de 15 kilos, habillés encore pour des températures d’hiver. Mais c’était sans compter sur l’apparition de notre deuxième ange. On entend tout d’un coup une voix qui arrive derrière nous. Une jeune fille nous demande si nous cherchons la Ecovilla, comme de par hasard ! Et la, elle nous montre un raccourci, il faut juste traverser la rivière pour attraper la bonne route. Parfait ! Merci Klara (le prénom qui était inscrit sur son maillot de foot). Notre voyage est suivi par une bonne étoile qui nous aide à trouver la bonne voie. Bingo ! Nous voici enfin arrivés au paradis !

 

Le concept

La Ecovilla

La Ecovilla c’est un peu le projet qui rassemble toutes les bonnes idées pour vivre plus en harmonie avec la nature et avoir une meilleure qualité de vie. C’est aussi une mixité et une ouverture sur le monde pour vivre tous ensemble : 44 familles originaires de 28 pays différents. Qui dit famille, dit enfants, dit école. Imaginez des enfants qui maîtrisent déjà 3 langues à même pas 8 ans ! Trop Fort ! 

Cette grande communauté situé à 1h de San José sur le début des hauteurs de la province d’Alejuela ressemble à un grand jardin d’Eden au milieu de la Jungle. Plantes tropicales et arbres fruitiers, répartis le long de l’allée centrale, nous accueillent. Un peu plus loin au fur et à mesure que nous avançons, commence à se succéder des villas plus grandes les unes que les autres.

Vient ensuite les espaces communs. Une piscine traitée au sel. Un grand studio ouvert pour faire du yoga. Une cuisine extérieur avec une mezzanine et des bureaux pour venir travailler ou recevoir dans ce cadre magique.

faune et flore du costa rica, le paradis vert
jardin de permaculature
Le jardin

Permaculture

Produire sa propre nourriture et la partager. De la terre à l’assiette ! Le circuit court, le rêve pour donner le meilleur à son corps . L’organisation de ce jardin en ferait rêver plus d’un. Serre, compost, herbes aromatiques, légume, arbres fruitiers, fleurs, tout y est et ça donne envie de se mettre à cultiver la terre et même à cuisiner !

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » Antoine Lavoisier

Source de vie

Rio MACHUCA

Pour nous l’endroit le plus magique et le gros point fort de ce lieu, c’est la rivière. Elle passe en contre bas du village. Accessible en quelques minutes à pied. On se retrouve plongé au cœur de la nature.

Nous étions dans les premiers jours de notre tour du monde et ce lieu nous a permis de nous ressourcer, de nous apaiser, d’ajuster le ressenti de notre corps à cette chaleur cuisante. Seul au monde, au calme, on fait marcher nos cinq sens. Au Costa Rica, il faut lever les yeux et être attentif si l’on veut avoir la chance de voir des animaux sauvages. Ici on rencontre de nombreux oiseaux. On plane…

Se baigner en pleine nature ça nous rappelle toujours l’enfance. Sa nous a reboosté pour partir vers de nouvelles aventures. Mode explorateur activé ! 

L’eau élément indispensable à la vie, à la Ecovilla chaque maison est alimenté en eau par des sources naturelles.

jungle verte au costa rica
La Ecovilla

Un monde parfait ?

Alors, finalement, paradis vert ou pas cette Ecovilla ? Aprés la théorie, la pratique. Il faut avouer que durant ces quelques jours à se promener dans cet eldorado vert on a repéré quelques incohérences qui nous on fait sourire.
Par exemple : une vie super green, mais avec un gros 4×4 Américain s’il vous plaît. Bon, en même temps, quand tu vois les routes du Costa Rica, tu ne peux pas faire autrement…
Vu en live : On vit au milieu de la jungle au plus proche de la nature… mais on préfère avoir un jardinier pour s’occuper de notre hectare de terrain, pendant qu’on boit notre bière sur le balcon.
Un jardin de permaculture, oui… mais de la nourriture pour tous, c’est mieux. Actuellement les ressources du jardin ne peuvent nourrir qu’une dizaine de famille tout au plus… donc une fois divisé en 44… il vous reste un radis. Miam !
Et l’immobilier dans tout ça ? Ici on est plus à la EGOvilla, qui aura la plus grande villa, qui aura la plus belle vue sur les hauteurs. On a des hectares de terrain à dispo, mais finalement on préfère construire là, juste à côté de toi, limite dans ton jardin. Tant pis pour le réveille au son du chant des oiseaux, ça sera plutôt avec le vrombissement du 4×4 du voisin.
Bref l’Humain à encore du chemin à faire, mais honnêtement, si tout le monde vivait déjà comme ça, dans cet volonté de bien faire les choses, de mettre en place les infrastructures  pour et de créer les ressources pour en vivre. Chapeau !
Inspirons-nous de toutes ces bonnes initiatives et énergies pour créer un monde meilleur, pour nous, maintenant et pour après.

vue aérienne de la ecovilla au costa rica

Combien d’étoile pour cet article super green ?

La Ecovilla : Le paradis vert au Costa Rica ?
5 (100%) 5 votes

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

leo. Phasellus risus. at commodo sem, velit, ut ut pulvinar eget