Young & Wild Travelers

Rejoins nous !

Previously on Instagram

Votage au Pérou

Le canyon de Colca autrement

Keep calm and travel

A la base, le canyon de Colca ne faisait pas partie de notre itinéraire. Nous devions participer à un projet, qui finalement, n’a pas vu le jour et pour tout avouer, on est bien content que les choses ne se soient pas passées comme prévu ! Nous avions donc une semaine de libre et plutôt que de la consacrer exclusivement à Arequipa, nous en avons profité pour aller faire un tour dans le canyon le plus profond du monde et visiter ses alentours. On partage avec vous notre itinéraire alternatif pour l’explorer.

Etape 1

CABANACONDE

Beaucoup d’agences proposent des tours de 1 à 3  jours qui consiste à partir très tôt pour se rendre au mirador des condors puis ensuite, randonner aux alentours du village de Chivay, ou encore descendre directement dans l’oasis de Sangalle. Un autre trek assez connu des Français, dure 3 jours, il passe par Cabanaconde, descend vers Llahuar puis par l’oasis de Sangalle, pour enfin remonter vers Cabanaconde.

Tous ces parcours demandent un rythme assez soutenu et ce n’est pas ce que nous recherchions après avoir déjà randonné 2 mois entre la Patagonie et le nord du Chili.

vue sur le canyon de Colca
oasis de sangalle dans le canyon de colca

Nous avons donc opté pour une option plus « slow travel », en mixant randonnée et visite culturelle des villages aux alentours. Une fois de plus, le timing fait bien les choses, nous y étions au moment de les fêtes de Pâques ce qui nous a permis de vraiment rendre cette découverte du canyon de Colca unique.

Notre première étape a donc été tout simplement de prendre le bus depuis Arequipa pour nous rendre dans le hameau de Cabanaconde. Une longue route qui passe un col à plus de 5000m d’altitude. On vous conseille d’emmener de quoi boire et grignoter ! Arrivés en fin d’après-midi, nous assistons à un coucher de soleil épique lorsque nous ne sommes plus qu’à quelques kilomètres de Cabanaconde. Nous prenons notre chambre au Pachamama, un super plan puisque le propriétaire est un ancien guide et pourra donc vous conseiller sur votre itinéraire.
Ps : ils font des supers pizzas au feu de bois;) (on vous donne l’adresse et leur site avec toutes les infos sur les circuits possibles à la fin de l’article)

Prise de vue aérienne du village de cabanaconde

Prise de vue en drone du village de Cabanaconde dans le canyon de Colca.

Etape 2

Trek vers LlAHUAR

Pour notre part nous ne souhaitions pas faire une randonnée itinérante, nous avons donc choisi le trek vers Llahuar au bout duquel il y a des sources d’eaux chaudes. Avant même d’être parti nous rêvions déjà de nous détendre dans ce coin au bord d’une rivière. Ce qui est bien avec cette marche sur une journée, c’est que nous avions la possibilité de pouvoir remonter en transport en commun.

Après un bon petit dej’ au Pachamama. On emporte juste nos sacs à dos de 30L avec de quoi grignoter et dormir pour notre nuit dans le canyon. Nous démarrons notre marche vers 9h avant que la chaleur n’arrive. A l’entrée du sentier on croise une femme qui nous demande de payer notre ticket d’entrée. Une fois acquitté du droit de passage de 70 soles (18€), prix assez élevé pour avoir le droit d’aller marcher sur un sentier par forcement entretenu, nous prenons la direction du mirador. (Il faut savoir que le ticket est valable 5 jours)

On découvre un panorama grandiose qui nous permet déjà de visualiser notre point d’arrivée tellement la vue est dégagée. Nos premiers condors nous survolent. Nous observons aussi en contrebas l’oasis de Sangalle. Ce point de vue est vraiment complet et nous donne un aperçu du canyon assez complet sans avoir à le parcourir !  Un bon point pour nous.

Nous amorçons ensuite la longue descente, avec environ 1300m de dénivelé, nous avons le temps puisque ça sera notre seule étape de la journée. Sur le chemin les paysages sont arides. Pour nous qui sommes habitués aux Alpes, cela nous fait bizarre de voir une montagne avec des champs de cactus !

Alors que certains réalisent cette randonnée en 3 h, nous l’avons étalée sur au moins 5 h. Nous étions quand même bien contents d’arriver !

PS : emporter autant d’eau que possible, la chaleur peut vraiment être cuisante. Cette randonnée n’est pas forcément difficile mais la descente est longue et parfois pentue, donc attention à vos genoux. 

Les sources d’eaux chaudes

Llahuar c’est le spot des Français ! On a remarqué que dans les coins paumés et sur la route de circuits alternatifs c’est souvent eux que l’on croise le plus ! On découvre un hôtel avec des cabanons très sommaires le long de la rivière. On se laisse emporter par le charme de ce lieu. Il faut arriver avec du liquide, tout est compris car c’est le seul établissement du coin. Nous avions pu effectuer notre réservation en arrivant au Pachamama la veille pour assurer notre place et payer d’avance.

On profite jusqu’au coucher du soleil des bains pour reposer nos jambes fatiguées. On fait beaucoup de rencontres sympas, des voyageurs sur le long terme, des étudiantes Erasmus, des Français, des Québécois. Après un repas, qu’il faut dire, ne nous a pas vraiment rassasié, nous étions bien contents d’aller dormir en sachant que nous n’avions pas à marcher le lendemain !

Llahuar et les souces d'eaux chaudes
Llahuar
Etape 3

Llahuar -> Cabanaconde

On se réveille tranquillement dans cet écrin de nature, dans le canyon le plus profond du monde. On prend un petit déjeuner avec supplément pancake et on refait nos sacs. En fin de matinée on prend la route vers « l’arrêt de bus » situé à environ 30 minutes de marche où un collectivo doit passer nous récupérer. Après une bonne heure d’attente en plein soleil, un camion à bestiaux arrive. On s’entasse par terre et c’est parti pour 2h de remontée. L’aventure ! Pour ma part j’ai plutôt bien vécu ce trajet aussi peu confortable qu’il soit. Pour 2 soles, soit 0,50€ on ne peut pas s’attendre à mieux ! ^^

On retrouve Mirco le proprio du Pachamama qui semble ne pas se souvenir de nous x) Mirco, chez nous, dans le sud, on dirait « qu’il est brave » (avec l’accent). Une personne dévouée et gentille mais un peu dans sa bulle… On sent un homme un peu débordé qui après un tour de bocal ne sait plus trop où il est. Il nous propose plusieurs fois les mêmes choses, comme de dîner alors qu’il vient de nous débarrasser ou encore de nous apporter un petit déjeuner alors qu’on venait également de le finir. On se moque gentiment mais c’est une belle rencontre, c’est l’âme du Pachamama !

Fête de Pâques

CABANACONDE

Après une nouvelle nuit au Pachamama, on se réveille le matin au rythme d’un orchestre et des cloches qui sonnent. Les festivités commencent !

Tenues traditionnelles, pisco et pack de bières sont de sortie. Dans la salle des fêtes, après la messe matinale (8h), les villageois partagent déjà un bon Barbecue et enchaînent les verres de pisco ! On est loin de la chasse aux œufs de chez nous !

Un peu plus tard on les retrouves sur la place des armes, offrandes à la main, couronnes de fleurs sur la tête, bras dessus, bras dessous à faire le tour du hameau en musique et en chantant.

Il marque une pause pour boire encore quelques bières et danser devant l’église. Un spectacle que nous admirons avec une quinzaine d’autres touristes tout au plus.

Les tenues traditionnelles des femmes sont superbes mais semblent très lourdes. Elles sont composées de plusieurs jupons et chemisiers. Ces tenues sont assez chères et les femmes attendent souvent le mariage avant de pouvoir s’en acheter une.

Dans l’après-midi après un dernier tour au mirador, nous avons pris un bus pour Chivay. Un village un peu plus grand situé à l’autre extrémité du canyon.

Etape 4

CHIVAY

Après avoir déposé nos sacs nous sommes sortis explorer les alentours. Juste en bas de notre hôtel se tient le marché local avec des stands de street food. Au Pérou, à toute heure on fait griller ou mijoter de la viande avec des patates et du maïs, les aliments de bases ici.

On continue un peu plus loin pour aller sur un point de vue autour duquel se trouve des ruines. On admire le soleil se coucher avant de retourner sur la place des armes. On en profite pour visiter une église à l’architecture et au style typiquement indiens. Colorée et chargée, c’est un peu kitchou mais sympa à voir. Après un bon resto, on se retrouve dans un pub pour faire un billard avant d’aller se coucher tranquillement.

Un petit village sympas à voir très authentique. Nous ne sommes pas sûre qu’il y est plus de chose à faire sur place que ce que nous avons pu voir. Une journée peut suffire pour en faire le tour.

Suite et fin

COLCA AUTREMENT

Au final nous sommes donc resté 4 jours dans le canyon avec seulement 1 jour de marche, avant de repartir pour Arequipa et prendre notre bus vers le lac Titicaca. Entre randonnée et découvertes de la culture locale, on a apprécié ce rythme plus tranquille qui nous a vraiment permis d’apprécier les environs.

On a aussi aimé la possibilité de découvrir plusieurs des villages du canyon grâce aux transports locaux qui fonctionnent très bien. Descendre randonnée dans l’oasis et marcher plusieurs jours doit aussi être une très belle expérience mais nous aurions alors raté les festivités locales !

Si l’on veut combiner un trek plus long et une visite des alentours, on peut facilement y passer une semaine complète, il fait bon vivre au milieu de cette nature. En tout cas il est vraiment possible de visiter ce canyon en parfaite autonomie. On vous met en lien le site du Pachamama juste en dessous qui détaille tous les circuits possibles de randonnée dans le coin. (PS : quand le guide écrit qu’il faut arriver en forme, ce ne sont pas des paroles en l’air 😉 )

Quand y aller ? Nous y étions juste après la saison des pluies et juste avant la grosse période touristique au mois d’avril, le temps parfait !

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Notre hébergement :CabanacondeLe Pachamama
    Toutes les informations sur
    les Trekkings en autonomies : treks informations
  • Transports :Arequipa – Cabanaconde : Reyna
    Cabanaconde – Chivay : Reyna
    Vous en trouverez plusieurs sur la place des armes.
  • Tarifs parcs & activités pour 1 entrée adulte :Canyon de Colca : 70 soles soit 18€

 

Suivez nos aventures sur les réseaux sociaux :

Instagram : @youngwildtravelers

Facebook : Young & Wild Travelers – Carnet de Voyage

Twitter : @youngwildtravel

Dis-nous si tu as aimés cet article en nous mettant des étoiles plein les yeux =)

Visiter le canyon de Colca autrement
5 (100%) 1 vote

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

id, id efficitur. pulvinar elit. amet, Donec
Partagez13
Tweetez
Enregistrer2
14 Partages