Young & Wild Travelers

Rejoins nous !

Previously on Instagram

Visite en autonomie

Machu Picchu, la Merveille

La Merveille du Monde

Vous vous êtes déjà retrouvé face à une des merveilles du monde ? Vous avez déjà ressenti ce sentiment étrange face à autant de mystère et de beauté ? Ça c’est le Machu Picchu ! J’ai toujours un peu d’appréhension avant de me rendre sur un site très touristique. Je me demande toujours, est-ce que c’est juste l’effet de masse ou y a-t-il une réelle merveille à voir ? Le Machu Picchu, cette « nouvelle » merveille du monde depuis 2007, nous a mis une grosse claque et rentre directement dans le Top 1 de nos souvenirs de ce tour du monde ! Le Machu Picchu ça ne se raconte pas ça se vie. Alors on vous partage dans notre article un guide pour aller explorer par vous-même cette montagne où se cache une des plus belles cités Inca.

Combien de jours ?

Visiter le Macchu Picchu sans agence

lama dans les ruines du Machu Picchu

Au plus on avance dans notre tour du monde au plus on aime prendre notre temps et en voir MOINS pour le voir MIEUX ! Du coup nous avons fait cette étape en 3 jours ! 1 jour pour arriver, 1 jour pour visiter, 1 jour pour repartir. Tranquillement !  Notre itinéraire : arriver à pied depuis Santa Teresa à Aguas Caliente puis repartir en train ver Ollantaytambo pour enfin rentrer sur Cusco.

On a entendu beaucoup de mal sur Aguas caliente, avant d’y arriver. Si vos jours de visite sont comptés, en effet il n’y a rien de spécial à voir là-bas, mais si vous avez un peu plus le temps et souhaitez apprécier sur place chaques émotions que va vous procurer cette merveille au lieu de repartir juste après, restez !

Aguas caliente, une zone uniquement touristique ? Oui à 95 %… mais l’emplacement au pied de la montaña et au bord de l’Urubamba ne peut laisser insensible. Rien que de savoir que le Machu Picchu est là, juste au-dessus, c’est déjà merveilleux. De plus, le soir, en allant se perdre dans les petites rues de l’autre côté de la rive vous pouvez retrouver à nouveau cette vie typique du Pérou, rencontrez des locaux, des stands de rue, un stade de foot avec une ambiance familiale et calme.

Bref ! Est-ce que l’on peut organiser tout ça en autonomie ? Oui ! Et on vous donne notre version avec notre guide en 9 étapes !

ETAPE 1

Acheter son ticket

Notre voyage se déroulant en avril 2018 nous avons pu acheter nos billets environ 1 semaine avant. Ne sachant pas au début la date précise à laquelle nous pourrions y être, dans le doute, nous avions fait des simulations sur le site officiel pour voir s’il était possible de prendre un billet la veille pour le lendemain. Réponse : OUI ! Il restait souvent entre 200 à 350 places.

Cité inca du Machu Picchu

Sur le site officielle, d’un autre temps, car oui, il faut dire que ce n’est pas le plus moderne des sites, vous aurez deux choix à faire :

– Premier menu déroulant : le lieu à visiter.

Le musée ou le Machu Picchu ou la réponse D. Non je blague, évidement on sélectionne le Machu Picchu !

– Deuxième menu déroulant : choisissez vos activités.

Machu picchu seulement, 2 options :
1er tour : le matin de 6h à 12h
2e tour : l’après midi de 12h à 17h30

Machu Picchu + montaña (la plus connu avec les 2000 marches) ou Machu Picchu + Waynapicchu (la plus abrupte qui possède des ruines sur son sentier).

Nous avons choisi la formule : Machu Picchu + montaña de 9h à 10h. Qu’on se le dise, on vient voir une des merveilles du monde pour la première fois, est-ce que l’on veut voir la vue la plus connue depuis la montaña et monter les 2000 marches ? OUI ! Et on est super content d’avoir fait ce choix.

Une fois vos billets réservés en ligne, c’est là où ça devient bizarre. La réservation est éphémère. Vous devez maintenant utiliser le deuxième onglet que vous n’avez peu être pas remarqué : PAGOS. Vous entrez votre code de réservation et vous procédez au paiement. Puis une fois payé, vous allez dans le troisième onglet, et comme pour un billet d’avion, vous faites un check-in en ligne pour définitivement booker votre billet.

Félicitations vous allez au Machu Picchu ! Il ne vous reste plus qu’à imprimer votre billet.

Santa Teresa au Pérou
ETAPE 2

De Santa Teresa à Aguas calientes

Après s’être bien reposés aux thermes de Colcamayo . Nous avons pris un taxi depuis Santa Teresa pour nous emmener à Hydro-Electrica. Là où se trouve le début de la randonnée le long des rails qui mène à Aguas Calientes. (Vous pouvez y aller à pied si vous souhaitez vous rajouter quelques kilomètres.)

Astuce : si vous repassez par Santa Teresa ou par votre point de départ, négociez de laisser le plus gros de vos affaires à votre hôtel pour ne partir qu’avec un sac à dos de 30 litres.

Mais nous, on ne repassait pas par Santa Teresa, on a donc choisit l’option sportive ! Nous avons marché les 7km avec nos gros sacs à dos de backpackers ! Nous avions enciron 30 kilos sur le dos avec tout notre matos informatique #ongère… TOUT VA BIEN ! Autant vous dire qu’à la fin j’ai cru que mes épaules aller se décrocher de mon corps ! Mais cette balade le long de l’Urubamba est vraiment magnifique et vaut le coup ! 

 

hydro electrica à aguas calientes
ETAPE 3

Acheter son ticket de bus

Fraîchement arrivé à Aguas Calientes, pour nous achever, sans le savoir, nous avions réservé un hôtel tout en haut de la rue principale. On ne pouvait pas savoir que ça montait à ce point ! Une fois nos sacs posés à l’hôtel, il ne nous restait plus qu’à aller à l’entrée de la ville pour acheter notre ticket de bus pour le lendemain matin.

Astuce : Malheureusement, dans beaucoup de pays d’Amérique du sud, quand vous voyez qu’on prend la carte bleue, c’est parce qu’on vous rajoute entre 5 à 10 % de frais ! Alors retirez, des sous. 

ETAPE 4

JOUR - J

lever de soleil au machu picchu

Réveil aux aurores. Pas de chance pour nous, il pleut ! Heureusement que depuis notre voyage en Irlande, la pluie, ça ne nous fait pas peur. Nous sommes descendu attendre le bus vers 5h15, pile au bon moment avant que le monde débarque à 5h30 ! Puis les navettes commencent à défiler, ça avance très vite. Une fois en haut les gens se sont beaucoup éparpillés et au final cela nous a permis d’avoir une place proche de la porte d’entrée. Il n’y a plus qu’à patienter.

Certains font le choix de monter à pied. Pourquoi pas, mais de nuit, sans rien voir, je ne suis pas sûre de l’intérêt, si ce n’est économique. On a préféré se réserver pour les 2000 marches ! ^^

ETAPE 5

MACHU PICCHU

On entre pour découvrir cette merveille… les premières lueurs du jour arrivent, il y a encore quelques gouttes de pluie et une brume épaisse qui nous offrent un spectacle épique. On prend le sentier qui monte et on arrive sur un premier point de vue. Ouf, première claque. Rapidement, on voit déjà des touristes attaquer leur série de 50 selfies, tournant le dos à la scène merveilleuse qui s’offre à eux… Nous on observe, on contemple et là… Des bruits de tondeuses à gazon viennent troubler notre admiration x) ! Mais non ! Ce n’est pas possible. Après tout ce qu’on a fait pour arriver là, vous n’avez pas le droit de tondre la pelouse à l’ouverture ! Vous pouviez pas faire ça hier soir x) On se marre, puis on continue notre route. On comprend que le sentier s’effectue en One-way et que tout au long du parcours il y a des guides pour vous faire avancer dans le bon sens, hein, donc pas de triche 😉

On a de la chance, le temps se lève, la brume se dissipe et laisse place à un panorama epoustouflant. Il est bientôt 9h. On va au bout du One-way pour arriver à la sortie. On montre notre billet qui atteste que nous devons faire la montaña à 9h. On nous laisse rentrer à nouveau sans problème. C’est parti !

INFO : Si vous êtes par exemple du groupe du matin, que vous vous trompez et qu’en suivant le One-way vous vous retrouvez rapidement à la sortie. Montrez votre ticket et demander à refaire un tour. Normalement tout le monde peut rentrer au moins une fois de plus. En revanche n’attendez pas 12h pour le faire, ça risque de ne pas passer dans ce cas.

ETAPE 6

La Montaña

Nous sommes parmi les premiers de notre groupe à arriver pour signer le registre. On démarre l’ascension seuls au monde. On ne croisera qu’une vingtaine de personnes sur notre passage. Ça monte, ça monte les marches inca ! Autant vous dire quelles ont toutes les tailles et toutes les formes possible !
Rapidement la vue est juste à tomber. Au bout de 30 minutes de marche on atteint les premiers points de vue. Parfait pour faire une pause de temps en temps ! Nous sommes passés d’environ 2 400 m d’altitude à 3 104 m d’altitude en 1h45, une montée difficile mais splendide.
Une fois arrivé en haut, on est super-heureux. On partage le belvédère avec une dizaine de personnes seulement. On prend le temps d’admirer cette vue à 360° . Nous sommes bien restés 1h30 la haut ! Le temps de manger une pomme et de retrouvez nos jambes. On est juste hypnotisé par autant de beauté. C’est sûrement la plus belle merveille de notre voyage. Le Machu Picchu, sur-vendu ? Non je ne crois pas !

laurie en haut de la Montaña au Machu Picchu
Montaña au Machu Picchu
ETAPE 7

Un souvenir gratuit

Nous sommes ensuite redescendus tranquillement pour retrouver nos amis. Et en revenant de ce parcours, l’avantage c’est que cela nous donne l’opportunité de refaire un tour dans les ruines. Il est 12h, le groupe du matin, et les personnes qui ont bookés avec des agences sont déjà en majorité repartis. Le soleil sort, tout est calme, on profite à fond une dernière fois du site.

Est-ce que à ce moment la on aurait pu prendre la décision de squatter dans les pelouses jusqu’au soir… peux-être… Mais nous avions eu notre dose ! Honnêtement en étant debout depuis 4h30, nous étions heureux de pouvoir prendre le bus pour rentrer manger et nous reposer. Pour les plus sportif vous pouvez aussi redescendre à pied !

Et n’oubliez pas, posé à l’arrache, sur un petit bureau, juste à la sortie vous trouverez le tampon du Machu Picchu à faire sur votre passeport ! Un souvenirs unique et gratuit !

Machu Picchu fenêtre
Machu Picchu, la merveille du monde
Machu Picchu
ETAPE 8

Réconfort après effort

L’avantage d’avoir encore une nuit sur place c’est que l’on peut encore un peu rester sur notre nuage et profiter de l’instant, manger, prendre une douche et aller faire un tour dans les boutiques de souvenirs. Au lieu de devoir faire son sac et de repartir direct.

On a apprécié pouvoir savourer cette soirée sur place, au pied de la merveille, surtout que c’était pour nous notre dernière soirée au Pérou ! Ou comment finir ce voyage sur la meilleure des notes !

ETAPE 9

Repartir avec le train

Le lendemain matin, nous repartions en train avec son fameux toit panoramique. On longe le fleuve Urubamba pour retourner vers Ollantaytanbo.

En sortant de la gare, nous n’avions plu qu’à sauter dans un collectivo, direction Cusco ! Simple !
Un dernier verre avec les copains et nous repartions pour de nouvelles aventures !

La fin de notre voyage au Pérou

Adios

Assez facile au final d’organiser tout ça. Il y a tellement de possibilité pour venir au Machu Picchu suivant votre itinéraire. Santa Teresa, Cusco, hydro Electrica, en bus, en train, à pied. Tout est possible et accessible. Au Pérou il y a toujours un transport pour vous amener là où vous souhaitez.

On a vraiment vécu une journée magique qui restera gravée. Je pense que ça restera l’expérience numéro 1 de notre voyage ! Et vous, vous y êtes déjà allé ? Racontez-nous votre journée au Machu Picchu en commentaire. C’est en projet ? Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous demander des informations.

Une question qui se pose tout de même à laquelle on veut répondre avant de finir cet article. Le Machu Picchu en danger ? On ne dit pas ça par ce que l’on y est allé mais franchement, on ne pense PAS ! Le site est contrôlé et parfaitement entretenu. Oui il y a un gros business autour de cette merveille mais franchement, c’est un peu la tour Eiffel du Pérou en 1000 fois mieux donc ça se comprend !
En plus il faut savoir que le site est accessible gratuitement pour tous les locaux les dimanches et que le prix du billet de train pour eux est beaucoup plus bas. Étant donné notre écart de niveau de vie je trouve cela normal. Après… il est vrai que la différence est tout de même assez haute…abus ?
Un site menacé par sa situation géographique? Érosion naturelle? On ne le sait pas, mais cette cité a traversée des centaines d’années… pourquoi pas encore quelques-unes…

Allez sur le terrain vérifier par vous même 😉

1 Commentaires

  • Sabine

    👍 bel article qui renforce notre motivation et qui nous sera très utile .
    On compte sur vous pour nous brieffer 😘

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

Partagez14
Tweetez
Enregistrer
14 Partages
Praesent et, dapibus commodo odio Donec Aliquam consequat. venenatis