Young & Wild Travelers

Rejoins nous !

Previously on Instagram

Suivez le guide !

Itinéraire de 20 jours en Patagonie

Du nord au sud !

Vous avez prévu de vous rendre au Chili dans quelque temps ? Vous êtes amoureux des très très grands espaces, vous êtes fan de randonnée et de nature ? Alors cet article est fait pour vous ! Je vous propose de suivre notre itinéraire de 20 jours en Patagonie entre le Chili et l’Argentine.

À lire !

Avant propos

Cet article a pour objectif de vous présenter et de vous proposer « un » itinéraire parmi tant d’autres, il est le reflet de ce que nous avons vécu et fait durant notre séjour en Patagonie. Il existe diverses façons de se rendre en Patagonie, diverses de la parcourir, etc…

Arrivée à Santiago + départ pour Puerto Montt

JOUR 1

Pour rallier la Patagonie Chilienne nous sommes partis de Santiago la capitale vers la ville portuaire de « Puerto Montt ». Nous avons préféré rouler de nuit avec la compagnie de bus « TURBUS » pour ne pas perdre de temps (il faut compter 12h de trajet).

On attend le Ferry !

JOUR 2

Arrivés à Puerto Montt il n’y a pas grand-chose à faire en attendant de prendre le ferry qui quitte le port vers 4 heures du matin. Il faut prendre son mal en patience et si par chance le beau temps est de la partie, vous pourrez peut-être profiter du front de mer et même faire une petite sieste dans les pelouses situées à coté du terminal de bus.
La compagnie de ferry que nous avons choisi pour rejoindre Puerto Chacabuco est NaviMag (À priori c’est la seule à faire ce parcours). À 23h un bus part du terminal pour vous amener devant la passerelle d’accès au ferry. Validation de nos billets puis accès à nos couchages pour les 2 prochaines nuits. Il fait nuit, il fait froid, ni une ni deux nous plongeons sous les épaisses couettes de nos lits superposés.

Ballade dans les Fjords Chilien

JOUR 3

Au réveil des moteurs du ferry, on prend la direction de la cafétéria pour prendre un copieux petit déjeuner. Pour s’y rendre on doit passer par le pont extérieur et là on découvre un paysage incroyable qui n’est pas s’en rappeler celui des fjords Norvégien. On oublie le petit déjeuner et on marche le long du pont, alternant émerveillement et photo /selfie.
À l’image de la matinée le reste de la journée sera jalonnée de longue contemplation du paysage ponctuée par des rencontres avec d’autres backpackers francophones (Dédicace à Jonas, Anne, Marc et Garance).

Arrivée à Puerto Chacabuco

JOUR 4

Le ferry amarre à l’aube (6h du matin) et nous laisse sur les quais chargés par la brume matinale. Un peu endormie nous suivons un vieux monsieur qui connaît bien le coin. Nous attendons une improbable navette qui doit nous amener à Porto Aysen pour ensuite prendre un bus pour rejoindre Cohayque.
Une fois à Cohayque, deux options s’offrent à vous.

1ère option : Continuer la route vers Porto Rio Tranquilo (+5 heures de trajet)
De nombreuses compagnies de bus proposent cet itinéraire mais tous les départs sont vers 8 h. Problème vous ne serez jamais à Cohayque à 8h en descendant du ferry à 6 h. Néanmoins près du supermarché Unimarcdans le centre, des navettes de 10 personnes max. proposent selon les horaires de vous emmener à Porto Rio Tranquilo.

2ème option (la nôtre) : Poser vos valises chez Cristóbal & sa maman (Airbnb) et réserver un billet de bus pour aller vous balader le lendemain le long de la rivière Simpsons. Si vous réservez le même logement que nous les collectivo s’y rendant sont le 7, 8, 22 et 23 (tarif unique de 500p/pers).

Ballade Rio Simpsons

JOUR 5

Une fois monté dans le bus il ne faut pas oublier de demander au chauffeur de vous déposer au stop pour accéder à l’entrée de la rivière… du moins l’endroit où l’on vous soutire quelques pesos pour seulement aller marcher le long d’une rivière. Notre conseil pour accéder gratuitement au sentier : une fois sorti du bus, n’allez pas au guichet, mais commencez à marcher le long de la route pendant 500-600m et à partir de la rejoignez le sentier balisé.
Comptez 1h30 pour l’aller. Arrivé au bout de cette balade vous aurez 2 options, soit rebrousser chemin, soit décider comme nous de continuer le long de la route qui surplombe le lit de la rivière et accéder à une large berge pour aller pique-niquer. Pour le retour à Cohayque, dont panic ! Le bus passe toutes les 30 minutes au niveau de l’entrée où se trouve le guichet.

On commence à réellement découvrir la Patagonie

JOUR 6

8h du matin nous nous rendons au terminal de bus, direction Puerto Rio Tranquilo. Durant 5h sur la « Carretera Austral » (route australe) des paysages grandioses s’offrent à nous ! Entre montagnes glacées, vastes étendues vertes, rivières sans fins et cascades, nos yeux sont sollicités en permanence et découvrent une extraordinaire diversité dans cette nature à la fois abondante mais aussi rudes. Nous arrivons enfin à Puerto Rio Tranquilo et nous arpentons les quelques rues de ce petit village à la recherche d’un hébergement pour les 2 jours à venir. Ici tout est tourné vers le tourisme, camping, hébergement, commerce et activités.

À savoir : Si vous êtes pressés, vous aurez la possibilité de rentabiliser votre journée et de faire une visite des cathédrales de marbres vers le soleil couchant. Vous devrez rapidement aller faire le tour des agences de tourisme pour réserver votre tour.

Ascension du glacier Exploradores

JOUR 7

Réveil et départ sous une pluie battante (voir notre VLOG #6) pour démarrer l’une des randonnées les plus incroyable que nous ayons fait ensemble. Comptez une bonne heure pour rejoindre l’entrée du parc national des lagunes de San Raphaël en navette pour attaquer la randonnée. 6h de marche pour découvrir un des endroits les plus beaux de Patagonie Chilienne. Entre pluie, vent chaud et furtives apparition du soleil, notre ascension n’aura pas été de tout repos mais nous en avons largement profité et on a adoré ! On vous laisse juger avec ces quelques photos.

Cathédrales de marbres et départ pour Chile Chico

JOUR 8

Départ à 8h du matin pour aller découvrir les cathédrales de marbres, dont on entend parler depuis si longtemps. On monte à bord d’un bateau en bois qui n’est pas sans nous rappeler les « pointus » que nous avons chez nous, mais une version sans voiles, avec un moteur à essence. Nous partons pour 50 minutes sur le lac Carrera (le plus grand du chili / à cheval sur l’Argentine). Des vagues entre 1 et 2m de haut (oui oui sur un lac), une légère pluie nous fouette le visage et fait apparaître des arc-en-ciel de-ci de-là. Nous arrivons devant les « Capillar de Marmòl ». Ces cavités à flanc de montagne sont accessibles avec le bateau et l’on rentre à l’intérieur à plusieurs reprises. Nous sommes surpris d’avoir reçu comme recommandation de ne pas toucher les parois et de voir les bateaux foncer à l’intérieur et souvent frapper brutalement ces même parois…

Bref, le spectacle est incroyable et encore plus lorsque nous arrivons devant « LA » cathédrale de marbre. Tel un monument sculpté par la nature et posé là en plein milieu de nulle part…  On tourne autour, on passe à l’intérieur ! Fait assez drôle et original, si les chiliens le souhaitent ils peuvent venir se dire « Oui pour la vie » dans cette cathédrale naturelle 😉

Retour sur la terre ferme et on part pour rejoindre la frontière de l’Argentine. Direction Chile Chico avec un transport privée (Martin Pescador) qui est l’un des seuls à proposer cet itinéraire. Sinon il vous faudra passer par de l’auto-stop !

La route est longue mais magnifique ! En effet on contourne quasi entièrement le lac Carrera et les panoramas sont juste à couper le souffle. Nous passons la nuit à Chile Chico pour passer la frontière le lendemain matin.

Bienvenidos in Agentina

JOUR 9

Une journée uniquement d’attente et de transport pour notre part, mais nous aurons fait notre 1er auto-stop avec succès et en moins de 20 minutes à peine ! Chance du débutant on ne sait pas, en revanche on remercie encore ces deux messieurs qui nous ont pris en stop et qui en plus nous on offert un petit déjeuné une fois arrivé en Argentine. On passera la journée à Los Antiguos pour attendre notre bus de nuit, direction El Chalten.

El Chaltén une arrivée matinale

JOUR 10

Notre bus prend la direction de sa place de parking au terminal de El Chaltén, nos yeux timidement ouverts aperçoivent au loin le Fitz Roy. Cette large masse de pierres qui surplombe la ville et qui a revêtu un habit rose que lui a offert le soleil dès son levé (je suis un poète).

Randonnée jusqu’au Fitz Roy

JOUR 11

Nous avons décidé de faire l’ascension jusqu’au Fitz Roy, il faut compter 20km aller-retour soit environ 8h de marche. Les neufs premiers kilomètres ressemblent à une ballade de santé, en revanche le dernier kilomètre mettra vos forces à rudes épreuves. Mais comme on dit souvent No pain, No gain ! La récompense arrivé en haut du dernier kilomètre est de taille !!!

El Calafate – Découverte du Perito Moreno

JOUR 12 & 13

Après être arrivé à El Calafate dans l’après-midi nous avons décidé de vérifier si la viande d’Argentine est à la hauteur de sa réputation… Ho god !!!! Par chance l’hébergement que nous avions réservé ne disposait pas d’un barbecue mais bel et bien de deux barbecues 😉 Si vous êtes amateur de viande rouge alors vous ne serez pas déçu.

Le deuxième jour nous sommes donc aller découvrir le Perito Moreno. Après 1h de trajet en bus pour ce rendre au pied de ce glacier, nous nous arrêtons sur un parking… sur le moment on ne sait pas trop pourquoi… le glacier visible à plusieurs kilomètres semble encore loin. C’est à partir de ce moment que ce que nous qualifions de racket commence… En effet pour se rendre au glacier Perito Moreno, nous avons déjà déboursés 1 200 pesos Argentin (soit environ 50euros), mais 2 personnes du parc montent dans notre bus et nous réclames 500 pesos supplémentaires (20euros) par personne à régler en cash bien entendu. La visite à 90euros passe un petit peu mal… Notre hôte par qui nous avions réservé la veille au soir ne nous avait pas prévenu que les 1200 pesos déboursés n’étaient que pour le transport en bus…

Bref une fois sur place nous commençons notre ballade sur les passerelles flambants neuves qui permettent d’admirer le glacier. On entend des grondements et d’énormes craquements au loin ! C’est le glacier qui travaille. Soudain un souffle puissant accompagné des cris des touristes ! Un morceau du glacier vient de se détacher de cette masse gigantesque et est tombé dans l’eau du lac. On aperçoit une onde de choc dans l’eau, des morceaux de glaces ballottés dans tout les sens ! Mince on à loupé ça !

Tout en continuant notre promenade le long du glacier, les craquements se font de plus en plus régulier et de plus en plus fort, on voit de temps à autre de petits morceaux de glaces tomber dans les eaux glacées du lac. J’arrête Laulau et je lui dis, regarde ici ça va se décrocher dans pas longtemps ! Deux minutes plus tard un large pan de glace se détache et plonge dans l’eau, il est accompagné d’un autre pan encore plus gros et puis d’un autre ! Bruit énorme, vagues impressionnantes, face à ce mastodonte de 70m de haut on se sent tout petit ! Plus tard nous verrons d’autre morceau de glace tomber du glacier et à chaque fois des bruits lourds et des tremblements.

Notre tour du glacier aura pris la journée (entre photos, attente, repas et pause).

Puerto Natales aux portes de Torres del Paine

JOUR 14

Pour terminer notre tour en Patagonie nous sommes retourné au Chili en bus. Direction Puerto Natales (Grande ville du sud du Chili sans charmes particulier). Puerto Natales n’aura été pour nous qu’un point de départ pour rejoindre Torres del Paine et tenter de randonner sur le très connu tracé « W ». Si vous souhaitez faire ce trek très apprécié des Chiliens il faut compter 4-5 jours en fonction des conditions climatiques. Sachez aussi que le camping sauvage n’y est pas accepté et que vous devrez donc réserver longtemps à l’avance vos hébergement (gîtes/refuges/campings gratuits ou payants). Les prix sont assez exorbitant pour faire du camping… préférez donc le camping gratuit si il reste des places disponibles.

Avant de nous y rendre nous avions lu beaucoup de chose à propos du « W ». Comment bien se préparer pour faire le « W », quel équipement pour le faire le « W » blah blah blah. Et un seul article sur comment faire le « W » autrement. C’est ce que nous avons décidé de faire et nous ne regrettons pas notre choix. Nous avons donc fait un V puis un autre V (oui, oui tu as bien compris V+V = W). On est des p’tits malins chez les Young & Wild Travelers !

Le 1er jour nous avons fait une partie de la randonnée « CUERNOS » d’un niveau facile, le seule chose embêtante aura été le vent qui était ce jour là d’une rare violence. C’est ce même jour que nous avons fait la rencontre de Timothy Dhalleine à EcoCamp Patagonia (http://www.ecocamp.travel/en) et qu’il à pu nous expliquer en quoi cet hôtel en pleine nature était précurseur dans l’éco-tourisme au Chili (On vous explique tout dans un article entièrement dédié à EcoCamp Patagonia).

Le 2ème jour nous avons fait la randonnée pour atteindre les fameuses « Torres del Paine » ! Une rando des plus agréables et un tantinet plus dur que celle que nous avions fait au Fitz Roy. En effet si le majeur partie de la randonnée est d’un niveau plus qu’acceptable pour la plupart des randonneurs, le dernier kilomètre mettra vos muscles à rude épreuve. Mais à nouveau la récompense en vaut la peine ! Arrivé à plus de 850m d’altitude, nous sommes donc face aux Torres del Paine. C’est magnifique, voir ces gigantesques blocs de pierres se dresser devant nous ! Les nuages s’accrochent sur leurs sommets et se déchirent soufflés par le vent. Le temps d’un repas nous prendrons quelques photos et feront 2 timelapse que vous retrouverez dans notre vidéo 2 mois au Chili. Nous redescendons direction les navettes pour retourner sur Puerto Natales pour la nuit.

On retourne au parc Torres del Paine

JOUR 17

Nouveau départ à l’aube pour aller faire l’autre partie du « W », cette fois on prend le bateau pour rejoindre le camping où nous passerons la nuit (retrouvez le détails du coût de notre séjour à Torres del Paine en fin d’article #LeChiliJaimeQuandCaPique). Nous arrivons sur le quai d’où le catamaran à moteur doit partir. La pluie est battante et la rando du jour semble déjà bien compliquée ! Après 30 minutes de navigation, nous arrivons déjà trempé sur le site du camping Paine Grande ! N’étant pas équipé camping nous avions réservé une tente déjà montée (on va pas se fatigué non plus hein ! ). La pluie ne cessant pas et s’intensifiant même nous avons décidé de ne pas randonnée ce jour là ! Laulau tentera d’aller marcher et l’aura vite regretté et reviendra mouillé comme ci elle était tombé dans le lac.

Ce jour là nous étions le 2 mars et le 2 mars c’est mon Birthday, du coup nous avions prévu de faire un repas de fête, au menu : boite de conserve de type William purin, 2 mauvaises bières et un paquet de chips ! Autant vous dire que nous avons festoyé tel des vikings à un banquet d’Odin. Par chance le camping disposait d’une salle commune avec des espaces pour cuisiner et manger. Après ce repas frugal, nous avons donc passé la nuit sous notre tente de type « la prochaine fois que je dois acheter une tente, je prend celle la » et la pluie nous bercera jusqu’au petit matin où nous serons obligé de sortir les couvertures de survie pour ne pas mourir de froid.

À notre réveil, le soleil est réapparu, mais notre décision était déjà prise de reprendre le bateau pour rentrer à Puerto Natales et prendre notre Bus pour aller à l’aéroport de Punta Arenas 2 jours plus tard.

Notre impression sur le très très (trop?) connu Torres del Paine est que le temps doit être de la partie sinon la rando devient une galère (On a vu des gens avec un équipement complet anti-pluie revenir épuisés et lessivés). Ensuite le prix ! Et oui Torres del Paine ça coûte cher, même avec le camping gratuit ! Pour comparaison on peut prendre El Chaltén en Argentine, qui propose également plein de sentier de randonnée et qui est entièrement gratuit, même les camping sont gratuits là bas. Et nous avons trouvé bien plus beau le Fitz Roy que les Torres del Paine (Les deux se ressemblent énormément).

Retour à santiago par les airs

JOURS SUIVANTS

Nous avons rejoins Punta Arenas par bus pour ensuite attendre notre vol vers Santiago. Et c’était la fin de notre trip en Patagonie !

Maintenant parlons prix (hors logement) !

INFORMATIONS PRATIQUES

  • Bus Simpsons → 2 200 pesos (3€) / pers.
  • Entrée Rio Simpsons → 3 000 pesos (4€) / pers.
  • Bus Cohayque vers Puerto Rio tranquilo → 10 000 pesos (13.50€) / pers.
  • Pack Glacier Exploradores + Cathédrale de marbre → 75 000 pesos (100€) / pers.
  • Transport Rio Puerto Tranquilo – Chile Chico → 15 000 pesos (20€) / pers.
  • Bus de Los Antiguos à El Chaltén → 1 500 pesos ARGENTINS (60€) / pers.
  • (Ce billet comprend un open ticket pour quitter El Chaltén et rejoindre El Calafate)
  • Transport El Calafate – Perito Moreno → 600 pesos ARG (25€) / pers.
  • Entrée glacier Perito Moreno → 500 pesos ARG (20€) / pers.
  • Bus El Calafate (ARG) – Puerto natales (CHILI) → 600 pesos ARG (25€) / pers.
  • Navette Puerto natales – Torres del Paine → 15 000 pesos CHI [A/Retour] (20€) / pers.
  • Entrée du Parc Torres del Paine → 21 000 pesos (28.30€) / pers.
  • Navette à l’intérieur du parc (obligatoire) → 6 000 pesos [A/Retour] (8€) / pers.
  • Bateau catamaran → 18 000 pesos [Aller] (24€) / pers.
  • (Possibilité de prendre l’aller-retour dès le début et économiser 10 000 pesos – prendre l’aller-retour à 28 000 pesos soit 37€)
  • Bus Puerto Natales – Punta Arenas → 8 000 pesos (10€) / pers.

Un total de 363€ environ par personne comprenant uniquement les transports et les entrées pour les différents parcs. Nous n’avons pas comptabilisé les logements car cela dépend, si vous avez une tente ou si vous préférez les hotels, les auberges de jeunesses etc….

Si cet article t’as donné envie de découvrir la Patagonie, n’oublie pas de le noter 😉

Itinéraire de 20 jours en Patagonie
5 (100%) 2 votes

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

Partagez13
Tweetez
Enregistrer
13 Partages
libero facilisis mattis dapibus ante. id