Young & Wild Travelers

Rejoins nous !

Previously on Instagram

Plongée, snorkeling, ballades et rencontres

ACTIVITÉS ET CHILL À SULAWESI

Terima kasih (Merci)

Cet article fait suite à notre itinéraire de 2 semaines en Indonésie.

Pour profiter au maximum d’un endroit tel que le Sandy Bay Resort, quoi de mieux que des activités aquatiques ! Ici pas de bouées tractées, de wake-board ou de parachute ascensionnel… Mais des activités comme snorkeling, nager avec des méduses ou encore partir à la chasse aux « Coconuts crab » 😉

Moyennant le prix du trajet en bateau, le Sandy Bay, propose à ses résidents de les emmener sur des spots tel que le Jelly Fish Lake, différents Reef pour sortir les masques et les tubas (en location) mais également d’aller rendre visite aux habitants du village « Bajo ».

Je vous explique dans cet article ce que nous avons eu l’occasion de faire et ce que nous en avons pensé. suivez le guide !

Reef 1

Matinée Snorkeling

L’indonésie est un parc aquatique naturel avec une faune et une flore incroyable. Une virée en bateau sur les reef 1 et 5 nous a permis d’en juger. Après une grosse demi-heure sur ce que les Indonésiens qualifient de « Speed Boat » (comprendre une coque en bois et un moteur de tondeuse à gazon), nous sommes arrivés sur le premier reef de la matinée Snorkeling.

Aucune consigne particulière, si ce n’est de ne pas aller à certains endroits pour ne pas être piégé par la marée descendante (Oui les coraux ça pique et ça brûle, mais ça je vous en parle dans la sortie chasse aux requins).

On a donc équipé nos masques et tubas, fraîchement achetés dans une grande enseigne d’équipements sportifs 😉 et Hop à l’eau pour découvrir les fonds marins. Je ne sais pas si on peut qualifier ça de falaise sous-marine ou faille, mais nous étions entre une eau peu profonde (1 à 4 mètres) et un gouffre de plusieurs dizaines de mètres.

Pendant 30 minutes nous avons nagé le long de ce mur accompagné de centaines de poissons et coraux multicolores. Au large nous avons aperçu de large forme dont nous n’avons pas pu déterminer l’origine (Requins, baleines, raies géantes, autres…)

Reef 5

Snorkeling Bis

Le second Reef de la matinée était assez différent du premier. Ici pas de falaise sous-marine. Un grand plateau de coraux sous 2-3 mètres de profondeur. La prudence était de mise pour les mêmes raisons liées à la marée. Interdiction de s’éloigner trop loin du bateau !

Au final ce reef ressemblait beaucoup à une piscine en plein océan, entouré par les coraux dont la plupart étaient à l’air libre. Peut-être moins impressionnant par sa configuration, mais tout aussi magnifique de par sa faune et sa flore. Les photos sous-marines, faites avec notre GoPro, ne permettent pas de juger de la beauté du lieu, mais promis pour nos prochains clichés aquatiques la qualité sera au rendez-vous.

En conclusion, nous recommandons cette sortie, l’émerveillement est partout, à chaque regard un nouveau poisson encore plus coloré que le précédent ou un corail à la forme improbable qui vient faire concurrence aux précédents. À faire sans hésiter !

Village "Bajo"

Ballade

Toujours via le « fameux Speed Boat », nous nous sommes rendus au village Bajo (Gypsy village). Accroché sur un bout de rocher, d’où émerge une source d’eau pure, des maisons sur pilotis, des pontons, une mosquée, des activités maritimes et beaucoup d’enfants.

Dès que l’on arrive sur place, ce qui frappe directement l’œil, c’est un pont peint en jaune, long d’un kilomètre et qui permet la connexion entre le village et l’île de Malenge.

Après avoir arpenté les quelques rues du village et croisé des habitants vacants à leurs occupations, nous nous sommes dirigés vers ce pont à la longueur improbable (env~ 1km). Haut d’un mètre tout au plus, il laisse entrevoir les fonds marins. Roches, coraux et poissons sont là sous nos pieds et le trajet jusqu’à l’île principale nous laisse tout loisir de les admirer.

L’île laisse quant à elle apparaître un tout autre visage, le long de la plage, des bungalows se succèdent. Sur les clôtures du linge sèche, les vieux sont assis sur des bancs de fortunes et regardent le temps défiler. Les enfants viennent à notre rencontre et veulent prendre des photos avec nous. C’est d’ailleurs à la sortie de l’école, qu’un petit groupe d’écolière s’est joint à nous pour faire le chemin inverse sur le pont de bois. Entre questions, dans un anglais parfait, sur notre venue dans leur village et chansons indonésiennes, le retour à notre bateau fût des plus agréables. Vous pouvez d’ailleurs en voir un court extrait dans notre vidéo sur la Sulawesi.

Si vous aimez les ballades, la détente et les rencontres, foncez !

Le lac des méduses

Jellyfish Lake

De retour sur notre bateau préféré, il nous aura fallu 2h pour rejoindre un endroit complètement atypique. Un lac d’eau de mer entouré par la végétation et renfermant en son sein de drôle d’animaux que l’on aime généralement ne pas voir dans les parages lorsque l’on se baigne. DES MÉDUSES !!!

Lorsque notre ami Simon nous à proposé cette excursion, sur le moment nous n’étions pas très sûrs d’avoir bien compris que nous allions nager avec des méduses… Le faite est qu’une fois sur place, nous nous sommes retrouvé face à un lac à l’eau calme et où l’ambiance pluvieuse créa une atmosphère « hors du temps ».

Au bout d’un ponton, se trouvait une petite construction faite de bois et de tôles (voir la photo ci-contre).  Pour plonger dans l’eau, une planche de pirate, se présente à nous 😉 ni une ni deux nous étions impatients de nager avec tous ces visqueux compagnons. Tout d’abord l’œil doit s’adapter à cette eau opaque et au peu de luminosité que nous offraient les nuages. Et soudain les méduses, de la tailles d’une balle de tennis, apparaissaient. Deux types de méduses se partageaient cette étendue d’eau qui semblait très profonde. La première, dans des tons marron était la plus présente (du moins en surface), pour la seconde il fallait regarder plus vers le fond, elles étaient bleues translucides.

Prenant notre courage à deux mains nous avons tenté un contact avec ces petits êtres fragiles. Calme et douceur dans le toucher obligatoire pour ne pas les blesser.

Une expérience qui aura duré une bonne grosse demi-heure et que nous recommandons à tous ceux qui aimeraient côtoyer des méduses ou tout simplement essayer une chose unique en son genre.

Pour vous rendre compte de la topographie de ce lieu, je vous invite une nouvelles fois à regarder notre vidéo sur la Sulawesi

Sable blanc à volonté

Chill & Déjeuner

Après un bon bain quoi de mieux qu’un bon repas et d’une sieste bien mérité ?

Pour poursuivre notre journée méduse, le Sandy Bay Resort, nous avait préparés un repas à base de poisson frais, péché le matin même. Pour déjeuner nous n’avons pas eu bien loin à aller, puisque le lieu du pique-nique s’est avéré être la plage attenante au lac (voir la dernière photo du paragraphe précédent).

Pour digérer, nous avons profité d’une eau limpide et chaude… Le mieux me semble-t-il est de vous laisser apprécier les photos suivantes

requins, Coconut Crabs

Chill au Sandy Bay

Si vous n’êtes pas rassasiés de toutes ces sorties, Simon (Responsable du Sandy Bay), se fera un plaisir de vous initier à la « chasse » aux requins en fin d’après-midi ou à celles des crabes des cocotiers lorsque la nuit sera venue. Par chasse j’entends « recherche » ! Aucun animal n’a été blessés durant notre séjour 😉 Le seul animal blessé, durant cette chasse, est barbu et s’est coupé sur des rochers avant d’aller dans l’eau et s’est ensuite frotté aux coraux. Vous l’aurez compris j’ai joué de maladresse à deux reprises avant d’aller voir des requins, autant vous dire que je n’étais pas très rassuré d’aller nager le pied et le mollet sanguinolent… L’escalade en tong est vivement déconseillé, je l’ai appris à mes dépends.

Pour en revenir aux requins, nous n’avons malheureusement pu en voir qu’un seul. Sans doute que la troupe que nous étions (10 personnes) les aura effrayés. C’était un bébé requin à pointe noire, plutôt timide, qui nous aura gratifiés d’un revers de la queue dès lors qu’il nous a aperçus.

Quant aux Coconut Crabs, choux blanc également… Ces crabes, qui logent dans les roches proches de l’eau, pointent le bout de leur nez à la nuit tombée. Après une expédition de 2h dans la jungle jouxtant le front de mer, nous sommes revenu épuisés et déshydratés sans avoir pu mettre de visage sur ces animaux qui on le suppose se nourrissent de noix de coco après les avoir cassées avec leurs pinces… Affaire à suivre

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à laisser une note

Activités & chill à Sulawesi
4.5 (90%) 2 votes

N'hésite pas à poser des questions ou à nous laisser des commentaires

24f71e74c7d3c886b1bfb27d70051dcc}}}}}}}}}}
7 Partages
Partagez7
Tweetez
Enregistrer